chaos/ordre
11 mars, 2009, 14:44
Classé dans : Glossaire

CHAOS n.m. (gr. khanos). 1. PHILOS. Confusion générale des éléments de la matière, avant la création du monde. – Fig. Désordre épouvantable, confusion générale.

ORDRE n.m. (lat. ordo, ordinis, rang). I. 1. Manière dont les éléments d’un ensemble organisé sont placés les uns par rapport aux autres ; disposition, arrangement.

(Petit Larousse illustré, 1992)



Processus
10 mars, 2009, 22:34
Classé dans : Glossaire

PROCESSUS n.m. 1. Enchaînement ordonné de faits ou de phénomènes, répondant à un certain schéma et aboutissant à un résultat déterminé; marche, développement. 2. Suite continue d’opérations constituant la manière de fabriquer, de faire qqch ; procédé technique. (Le petit Larousse illustré, 1992)



représentation
10 mars, 2009, 21:09
Classé dans : Glossaire

En art, une représentation signifie stricto sensu « ce que l’on donne à voir » — du latin repraesentare, « rendre présent » (et pas « présenter à nouveau » comme on dit souvent).

En analyse d’image (et en analyse d’œuvre d’art en particulier), la représentation est un mode sémantique qui signifie « imitation de l’apparence » et est dans ce sens à distinguer de la symbolisation qui fait appel à des signes et de l’Expression qui, par des moyens artistiques, permet de parvenir à cet univers métasensible qui ne peut, directement, être exprimé par la conceptualisation scientifique.

Les variations dans la représentation sont un moyen pour exprimer ce qui, par extension, fait que le concept de représentation associe souvent les deux — cela peut donc dans ce cas renvoyer à une réalité revue et traduite par l’artiste.



croquis
10 mars, 2009, 21:08
Classé dans : Glossaire

Un croquis (familièrement, un crobard) est un dessin fait rapidement, à main levée, sans recherche de détails et en principe d’après nature. Il répond à plusieurs objectifs: exercice pour le dessinateur, lui permettant d’affiner et d’entretenir le rapport entre sa perception visuelle, son esprit de synthèse et sa motricité manuelle ; prise de vue documentaire, afin d’utiliser ultérieurement des éléments graphiques; explication visuelle, en tant qu’ outil de communication. Enfin, un croquis peut être un dessin préalable à un travail plus important et plus détaillé, mais dans ce cas on parlera plutôt d’esquisse.



Processus
10 mars, 2009, 21:06
Classé dans : Glossaire

Le mot processus vient du latin pro (qui signifie « pour », « dans le sens de ») et de cessus, cedere (aller, marcher) ce qui signifie donc aller vers l’avant, avancer. Ce mot est également à l’origine du mot procédure qui désigne plutôt la méthode d’organisation, la stratégie du changement.

De façon générique, le mot processus désigne une suite d’états ou de phases de l’organisation d’une opération ou d’une transformation. Processus et procédure ne peuvent se rejoindre dans la finalité. Toutefois, nous pouvons reconnaître un processus par sa souplesse et la procédure par sa rigidité. Les deux peuvent comporter des étapes et des règles. Tandis que dans le système du processus elles peuvent être transgressables, dans celui de la procédure elles sont incontournables. Ainsi, nous pouvons parler de « cahier de procédures », tandis que le processus laisse une marge (parfois très large) à l’improvisation.

Un processus peut-être considéré comme un système organisé d’activités qui utilise des ressources (personnel, équipement, matériels et machines, matière première et informations) pour transformer des éléments entrants (les intrants) en éléments de sortie (les extrants) dont le résultat final attendu est un produit. Enfin, le processus a un propriétaire qui est garant de la bonne fin et du bon fonctionnement de celui-ci.



dessin
10 mars, 2009, 20:55
Classé dans : Glossaire

Le dessin est une technique consistant à tracer sur une surface plane, au moyen d’outils appropriés, des traits destinés à donner une représentation plus ou moins exacte de la réalité, ou des figures décoratives, géométriques ou abstraites.

Dessiner (c’est-à-dire l’acte de créer un dessin) désigne l’action de tracer des marques sur une surface (une feuille de papier par exemple), en y appliquant une pression, ou par le déplacement d’un outil sur cette surface. Ces marques peuvent soit représenter ce que perçoivent nos yeux ou notre imagination, soit, comme dans le cas du dessin automatique, être le simple résultat du déplacement automatique de notre main au-dessus de la dite surface.


sculpturebois |
Bile noire |
artonline |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Plum'Arts
| peinturesmaryse2009
| REVERIES EN MORCEAUX